Sauvegarde Cloud Stockage Cloud, quelles sont les différences ?
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Sauvegarde Cloud ou Stockage Cloud ? Quelles sont les différences pour votre entreprise ?

Dans le vaste monde de la sauvegarde informatique, la confusion est grande lorsque l’on évoque la sauvegarde cloud et le stockage cloud. Les offres présentes sur le marché de la sauvegarde en ligne participent grandement à ce mélange dans les esprits. Sans compter les fonctionnalités de synchronisation et de partage de fichiers en ligne qui viennent compliquer le choix des clients. Afin de dissiper tout cela, nous allons examiner ensemble les différences entre ces solutions de backup. Comprendre les caractéristiques, ainsi que les avantages et inconvénients de chacune vous permettra de déterminer plus facilement le type de technologie le mieux adapté aux besoins de votre entreprise.

Qu’est-ce que la sauvegarde cloud ?

La sauvegarde cloud, également appelée sauvegarde en ligne ou sauvegarde à distance, est un processus qui consiste à envoyer une copie des données d’une organisation vers un serveur hors site, via un réseau informatique. Côté prestataires, la sauvegarde cloud est un service de sauvegarde géré connu sous le nom de « backup as a service » (BaaS).

Elle permet une sauvegarde des données en provenance de serveurs physiques, machines virtuelles, ordinateurs portables, bases de données ou encore applications telles qu’Office 365 ou Google Suite. Il ne s’agit donc pas uniquement de backups de fichiers, mais bien de sauvegardes de systèmes et d’infrastructures informatiques complètes.

Les fournisseurs de service cloud proposent souvent un modèle de sauvegarde hybride. Il permet de conserver les backups les plus récents au sein des locaux de l’entreprise, en plus de la sauvegarde sur le cloud. La récupération et la restauration des données est alors beaucoup plus rapide en cas de besoin.  

Le marché de la sauvegarde cloud est partagé entre des prestataires de cloud public et des fournisseurs privés. Parmi les offres de plateforme publiques connues, nous retrouvons AWS (Amazon Web Services), Google ou encore Microsoft Azure. Certains services nécessitent une prise en main autonome du client sur les sauvegardes et la restauration de données. 

Les services BaaS facturent généralement en fonction du volume de données à conserver, de la capacité à réutiliser les copies de sauvegardes dans le cadre d’une restauration ou de l’utilisation de bande passante. D’autres critères peuvent également être pris en compte tels que les objectifs de temps de récupération (RTO) ou de points de récupération (RPO).

Qu’appelle-t’on le RTO et le RPO ?

Dans le cadre d’un plan de reprise d’activité (PRA) suite à un incident ou un sinistre, le RPO ou Recovery Point Objective désigne la durée maximale d’enregistrement des données. En d’autres termes, il détermine ce qu’il est considéré comme acceptable de perdre lorsqu’une entreprise subit un sinistre, et donc les objectifs de sauvegarde.

Le RTO ou Recovery Time Objective est quant à lui un indicateur qui précise la durée maximale acceptable d’interruption pour une entreprise. Il s’agit du laps de temps maximal au cours duquel une ressource informatique (application, ordinateur, réseau ou serveur) ne fonctionne plus suite à un incident ou une catastrophe (incendie, inondation, panne…)

Qu’est-ce que le stockage cloud ?

Un service de stockage cloud synchronise automatiquement des fichiers sur un serveur en ligne. C’est avant tout un espace de synchronisation de données (souvent appelé « Drive »), qui permet d’accéder à l’ensemble de ses fichiers n’importe quand et de n’importe où. Ce type de sauvegarde en ligne s’est généralisé avec l’utilisation des appareils mobiles.

Il est ainsi possible de consulter ses fichiers depuis son ordinateur portable, sa tablette ou son téléphone mobile, à condition d’être connecté à internet. Bien qu’il partage de nombreuses caractéristiques avec la sauvegarde en ligne, le stockage cloud ne propose pas d’options de restauration aussi avancées (ex : restauration d’un fichier à un instant T).

Utiliser le stockage en ligne comme solution de sauvegarde n’est pas forcément une bonne idée. Cette solution pourra suffire pour les entreprises avec un faible volume de données, mais montrera ses faiblesses à mesure que la quantité de fichiers augmente. Contrairement à la sauvegarde cloud, le stockage en ligne ne permet pas de restaurer un système complet.

L’espace synchronisé fonctionne de manière très simple : l’utilisateur télécharge une application sur son ordinateur. Cette dernière créé un dossier spécial, dans lequel les fichiers à synchroniser seront stockés et mis à jour en cas de modification. Il est ensuite possible d’installer cette application sur d’autres appareils, afin d’accéder au contenu du dossier.

Les fournisseurs de solution de stockage cloud facturent généralement mensuellement ou annuellement un volume de stockage en ligne défini à l’avance. Certains prestataires peuvent vous faire profiter d’un espace de stockage gratuit, en-dessous d’un certain volume. Dropbox, Microsoft OneDrive, Google Drive ou encore iCloud Drive se partagent le marché.

En bref : quelle différence entre la sauvegarde cloud et le stockage cloud ?

Le stockage cloud est un stockage en ligne qui facilite l’accès à ses données de n’importe quel appareil connecté à internet. Il permet la synchronisation et le partage avec d’autres utilisateurs (travail collaboratif).

La sauvegarde cloud est également un stockage en ligne, mais qui offre d’avantage d’options quant à la gestion des backups et la restauration de ses fichiers. Elle permet notamment la sauvegarde de systèmes informatiques complets.

Sauvegarde cloud, stockage cloud : nos conseils pour bien choisir

Opter pour l’une ou l’autre des solutions n’est pas toujours chose aisée. Les offres proposées sont parfois très similaires entre les prestataires et l’on a vite fait de s’y perdre. Quelques questions vous aideront cependant à y voir plus clair. Voyons ensemble les différents cas de figure :

Vous venez de le voir, le stockage cloud et la sauvegarde en ligne présentent tous deux un certain nombre d’avantages lorsque l’on souhaite conserver ses données en entreprise. Les points forts du stockage cloud sont l’accessibilité, la synchronisation et le partage des données. Tandis que les avantages de la sauvegarde cloud se situent dans les options avancées de gestion et d’automatisation des backups, ainsi que dans la restauration des données (fichiers, dossiers voire systèmes complets). Votre choix devra donc se faire en fonction des besoins de votre société, du volume de données à stocker ainsi que du niveau de sécurité et de confidentialité inhérents à votre activité.

Spécialiste du backup informatique auprès des TPE et PME, votre prestataire informatique SAVBOX vous accompagne dans votre choix de solution cloud. Nos forfaits de sauvegarde externalisée incluent le cryptage et la duplication de vos données vers deux datacenters français hautement sécurisés et agréés données de santé (HADS). Vous pouvez ainsi travailler en toute tranquillité sans vous soucier de la sécurisation de vos sauvegardes !